Culture

Annabelle, un film à voir pour Halloween ?

Annabelle, un film à voir pour Halloween ? dans Culture Annabelle1_zps3edf1c04

Coucou, tu veux jouer avec moi ?

A l’approche de la fête des morts, chaque année ou presque depuis déjà pas mal de temps, le public a droit à son petit film d’horreur propice aux ameutements en masse, aux séances qui tournent à l’émeute et aux patrouilles de police prêtes à bondir sur des gens qui eux même ne savent pas trop pourquoi ils sont allés voir le film en question (qu’on oublierait presque dans tout ce bazard) si ce n’est pour s’éclater (et se faire éclater, du coup) de manière somme toute peu agréable, y compris pour les autres…ceux qui aimerait juste regarder un film d’horreur, vous savez ?

Annabelle, comme Paranormal Activity 4 avant lui, a soulevé une vague de violence dans plusieurs séances en France, ce qui lui a valu d’être déprogrammé de plusieurs cinémas de provinces. Autant dire que si vous vouliez voir le film pour Halloween malgré le paragraphe précèdent, ça peut être compliqué.

Donc, maintenant que le contexte est posé, Annabelle : le prequel à la fois désiré et redouté du très bon The Conjuring sortit à peine un an avant, il vaut quoi ?

« Mais dis-moi, kécéce Ze Condjuringue ? Et pis kécécé un préquelle ? »

Très chère madame, excusée du peu, un prequel est un film précédant et expliquant souvent l’histoire, ou un élément de l’histoire (comme c’est le cas ici), d’un autre film sortit avant lui, tout simplement : l’inverse d’une sequel, la suite d’un film. Les Hobbit par exemple sont des prequels aux Seigneur des Anneaux (au cinéma), la prélogie Star Wars (I, II et III) est composée de trois prequels expliquant les origines de la trilogie originale (IV ; V et VI).

Quant à The Conjuring, il s’agit à mon humble avis d’un des meilleurs films d’horreurs des 10 dernières années : réalisé par James Wan, coutumier du genre car ayant réalisé le premier film Saw ou encore Insidious. The Conjuring réussissait à renouveler les clichés prépondérants aux films d’horreurs tout en proposant une mise en scène maitrisée et efficace pour un résultat des plus convainquant et rafraichissant, qui nous conduisait à sortir de la salle de cinéma avec une sacrée frousse des maisons hantées et des exorcismes : comme au bon vieux temps ma bonne dame !

Seulement voilà, à peine quelques mois après la sortie du film, Annabelle, film qui devait raconter l’histoire de la poupée du même nom, présente dans The Conjuring, est annoncée pour l’année suivante ! Déjà ? Faire un film en moins d’un an ? Eh bien oui, et le problème vient principalement de là.

 Car, disons le tout de suite, si Annabelle reste un film assez agréable à regarder, il n’égale malheureusement pas son grand frère.

Annabelle2_zps811421d2 dans Culture

John et Mia, sans être horriblement énervant (même si la VF n’aide pas) manquent de consistance…

Le film aurait été excellent avec 1 ans de production en plus, la précipitation derrière le film se fait cruellement sentir à plusieurs moments, et surtout, SURTOUT dans l’écriture. Les personnages sont tous à l’extrême limite du cliché et c’est principalement le cas pour les personnages secondaires.

On passe du détective gentil qui n’est là que pour faire avancer l’intrigue via des apparitions et des phrases explicatives, au prêtre fervent (et gentil) qui n’est là que…pour faire avancer l’intrigue via des apparitions et des phrases explicatives…ah et pour fournir une scène d’horreur aussi !

 Mais surtout…en passant par le quota de minorité du film qui n’est là que pour offrir une fin très, mais alors TRES forcée et presque grotesque au film (sans trop gâcher l’histoire, la réaction que vous devriez avoir serait logiquement « Quoi ? Mais sérieusement ?! Elle est là que depuis 10 minutes et elle connait personne !!! »).

Cela-dit, certains clichés habituels au genre sont évités, comme par exemple rester dans une maison où personne ne resterai sans raison valable.

Mais certains dialogues, spécialement au début du film, sonnent également plus que faux : « Voyons John ! Nous ne devrions pas leur parler de notre bébé comme ça ! Ils ont perdues leur fille il y a seulement deux ans. –Allons Mia ! Ils n’ont pas perdues leur fille ! Elle s’est seulement enfuie pour vivre avec un hippie ! *rire forcé* » Ohlala ! On ne se doute absolument pas que cela va être un élément important de l’histoireuh…

Là est le gros défaut du film, qui le rend bien inférieur à son ainé, qui lui arrivait à rendre un scénario cliché crédible.

Annabelle3_zpsfb8d9ddd

Le film tire son épingle du jeu de par sa mise en scène

     Mais il y a deux choses qui font la réussite d’un bon film d’horreur : ses personnages (aïe…) et sa mise en scène : et à ce niveau-là Annabelle s’en tire vraiment avec les honneurs. James Wan ayant décidé d’arrêter les films d’épouvante (pour aller réaliser Fast And Furious 7…), la réalisation a été confiée à John.R Leonnetti, qui avait commis un crime : L’effet Papillon 2…mais qui pourtant fourni ici une maitrise à la hauteur de celle de James Wan, comme quoi…

La mise en scène, à l’inverse du scénario, arrive à être originale malgré un gros default qu’il est difficile de révéler sans gâcher la surprise mais…en gros la suggestion est toujours préférable à un dévoilement visuel trop prononcé d’un antagoniste dans un film d’horreur, et ici certaines scène purement effrayante retombent en un quart de seconde à cause d’une épouvantable image de synthèse dans les 20 dernières minutes.

Voilà donc un avis plus ou moins complet sur Annabelle, je ne pense pas qu’il est nécessaire d’en dévoiler plus ici, les grands points ont été abordés. Je vous conseillerais donc tout de même d’aller voir le film qui reste un bon film d’horreur, malgré ses défauts. Attendez-vous cependant à une pointe de déception si vous aviez mouillé vos couches culottes devant The Conjuring, mais finalement, n’était-ce pas prévisible ?

                       CB.

Annabelle4_zps4bc9e804

Bon par contre…honnêtement, même en étant fan de poupées…QUI GARDERAIT CA CHEZ LUI ?!

 

Une réponse à “Annabelle, un film à voir pour Halloween ?”

  1. Le 12 novembre 2014 à 23 h 28 min Recherche et offres d'emploi a répondu avec... #

    Selon mes sources, le film est assez effrayant, et, vu que je suis assez peureuse, je préfère ne pas me faire ma propre opinion.

    Dernière publication sur Toutes les facettes du marché de l’emploi et de la formation : Fautes d’orthographe : les demandeurs d’emploi doivent faire attention

Ajouter votre réponse

Ce1abaker2014 |
Jaimeleschats |
Dehelphia |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Mfinilagro
| les petits de marie
| Passionvoiture